Medina Asilah Maroc

Asilah, une petite ville au charme andalou

Voyage

Nous n’avons passé qu’une nuit à Asilah. Nous voulions visiter la médina l’après midi et profiter de sa situation en bord de mer pour assister au coucher de soleil sur l’océan.

Et c’est ce que nous avons fait.

À l’intérieur des remparts, nous avons déambulé pendant quelques heures au hasard des ruelles aux murs chaulés de bleu et de blanc ou parfois recouverts de peintures réalisées par des artistes de passage. Nous avons découvert une petite ville lumineuse et apaisante.

À la fin de l’après-midi, nous nous sommes rendus sur la digue près du port, contempler les couleurs du ciel et de la mer. Ces couleurs chaudes qui se dégradent à l’horizon ou autour d’un sujet pris à contre-jour, je les adore.

Le point de vue le plus fameux reste celui situé sur la jetée de la Krikia. Il domine un petit cimetière aux tombes recouvertes de céramiques émaillées et offre un point de vue sur la ville et ses remparts.

Cette région du Maroc est idéale à découvrir pendant la basse saison. La ville est déserte, ce qui ajoute au dramatique de sa configuration labyrinthique et de sa position en bord de mer. Les températures de jour sont douces et avoisinent les 18 degrés. En revanche, les nuits sont fraîches et humides. Alors, si vous êtes de nature frileuse, assurez vous que votre hébergement dispose du chauffage ou d’une bonne pile de couvertures.

La medina d’Asilah est certainement l’une des plus jolies medina que j’ai eu l’occasion de visiter au Maroc. Je suis ravie qu’on ait pris le temps de réaliser cette escale dans notre petit tour improvisé au nord du pays.

Je vous laisse avec quelques photos qui, je l’espère, vous donneront envie d’aller visiter à votre tour celle qu’on appelle « la Perle du Maroc ».

À très vite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.